BLOG

« Une bonne dose de créativité pour commencer la journée »

Embaucher un designer : une opportunité, mais surtout un risque !

S’acculturer au design par des « formations », externaliser régulièrement des prestations auprès d’agences ou de freelances, et « embaucher un designer », ce n’est pas la même chose ! La dernière option marque un intérêt pour intégrer cette fonction durablement, c’est un signal fort tant pour l’intérieur que l’extérieur de l’organisation, c’est un champ d’opportunité tout comme un océan de risques…
Cet article est destiné aux chefs d’entreprises, managers, recruteurs, à la recherche de leurs futurs designers !

lire plus

10 orientations pour l’avenir des Civic Tech et de la participation citoyenne

La « COP22 de la démocratie », avec l’organisation du 6 au 8 décembre 2016 de l’Open Governement Partenship Summit, s’achève.   Parmi les axes fondateurs d’un gouvernement ouvert, le soutien aux nouvelles formes de participation citoyenne était au cœur du débat. L’essor ces derniers mois, en France, aux Etats-Unis, à Taiwan et dans d’autres pays, d’une myriade de nouveaux acteurs, rassemblés sous la bannière de la « Civic Tech », est une promesse évidente de régénération de la démocratie participative. La Civic Tech regroupe les différentes technologies et innovations au service de la participation citoyenne et de la démocratie ouverte. Pour autant, l’enthousiasme généralisé, suscité par ce mouvement lancé à pleine vitesse, ne doit pas occulter les défis importants à relever « par » et « pour » ces acteurs, ni la responsabilité des acteurs publics.   Je propose de mettre en discussion 10 orientations pour l’avenir des Civic Tech et des nouvelles formes de participation citoyenne.   Orienter les démarches de co-construction citoyenne sur l’élaboration de politiques publiques ou de nouveaux dispositifs publics plutôt que sur les projets de loi déjà élaborés, où la marge de manœuvre est moindre et la technicité un frein à la participation du plus grand nombre.   Faire émerger des communautés d’experts – praticiens – citoyens, activées selon les sujets. L’objectif n’est pas de mobiliser l’ensemble des citoyens, mais de faciliter l’engagement de ceux qui veulent s’investir pour apporter leur contribution à la conception et mise en œuvre des politiques publiques. Il s’agit d’activer des communautés éphémères, en fonction des sujets, et de les mobiliser dans des démarches d’intelligence et d’action collective. On peut aussi imaginer « gamifier » la participation citoyenne... lire plus

Assembl labellisée plateforme de consultation publique de l’Etat français.

COMMUNIQUE DE PRESSE (Décembre 2016) Dans le cadre du sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO), la plateforme d’intelligence collective Assembl, développée par la société bluenove, a été labellisée comme plateforme de consultation publique officielle pour les services de l’Etat. Cette annonce vient renforcer la stratégie et récompenser les initiatives de bluenove sur le champ de la Civic Tech. Une labellisation conduite dans le cadre du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert Le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) est une organisation composée de 70 Etats qui consiste à promouvoir la transparence de l’action publique, la gouvernance ouverte et la lutte contre la corruption. La France est membre du PGO depuis 2014 et s’est engagée à produire un Plan d’action national pour une action publique transparente et collaborative. En tant que co-présidente du PGO pour un an, la France accueille du 7 au 9 décembre 2016 le Sommet international du Partenariat. Dans le cadre de son Plan d’action national, le pays s’est engagé à ouvrir sa gouvernance à la société civile. Cet engagement s’est traduit par la création d’une « boîte à outil du gouvernement ouvert » par les services de l’Etat. Cette toolbox correspond à un portail de référencement des outils et offres Civic Tech et à une labellisation de plusieurs plateformes numériques de consultation publique dont l’accès sera facilité pour les administrations publiques. Après plusieurs mois de coopération avec les équipes d’Etalab, la structure interministérielle en charge de l‘ouverture des données publiques et du renforcement de la participation citoyenne, Assembl est donc référencé pour outiller les démarches de consultation. Assembl : à la fois une méthode et un logiciel... lire plus

Les Civic Tech peuvent-elles s’intégrer dans notre paysage institutionnel ?

Depuis plusieurs mois les Civic Tech ont le vent en poupe. Sous cet anglicisme se cache l’ensemble des outils numériques qui renforcent le lien entre les citoyens et les représentants politiques en permettant la co-construction des décisions publiques, l’ouverture des données gouvernementales et la mobilisation citoyenne sur des enjeux précis. En France, les initiatives Civic Tech sont légions : Assembl, développé par bluenove, DemocracyOS,  ou encore LaPrimaire.org font figure de pionnières de l’innovation démocratique. Parallèlement, les pouvoirs publics multiplient les demandes de concertation citoyenne : que l’on songe, par exemple, au budget participatif de la Ville de Paris, qui a mobilisé près de 160 000 personnes, ou encore au débat international sur les villes inclusives, proposé par les villes de Paris et de Medellín et piloté par bluenove grâce à son outil d’intelligence collective en ligne Assembl. Ces projets démontrent l’engouement que connaissent actuellement les Civic Tech. Cependant, sont-elles réellement adaptées à nos institutions politiques ou demeurent-elles un outil d’édulcoration d’un système politique plutôt fermé ?   Des institutions peu propices à la co-construction Lorsque nous regardons chez certains de nos voisins (Scandinavie, Allemagne, Islande…), nos institutions peuvent sembler rétrogrades sur le plan de la participation citoyenne. Cependant, cette culture de la participation citoyenne appartient-elle vraiment à notre ADN politique ? Notre système politique est doublement fermé. D’une part, les Français sont historiquement attachés à l’Homme providentiel. La Ve République est le symptôme de cette inclination à faire confiance à une figure d’autorité. L’épicentre de nos institutions demeure le pouvoir exécutif incarné par le Président de la République. Qu’on ne s’y méprenne pas : les Français sont tout autant attachés au charisme d’un individu... lire plus

Innovation collaborative : un enjeu de processus, pas de projets !

Commençons par deux constats :
La majorité des processus actuels ne permettent pas de développer l’innovation collaborative (efficace surtout pour la proposition d’idées en silos, peu d’interactions entre les individus contributeurs, et pas de développement d’une véritable culture de la co-construction)
En conséquence de ce manque de processus adéquat, la majorité des dispositifs imaginés pour favoriser l’innovation misent tout sur la création de projets ex nihilo (challenge d’idées, programmes d’intrapreunariat, incubateurs, et autres Lab innovation, …)

lire plus

Cities for life : la première e-consultation citoyenne mondiale sur les villes inclusives et innovantes

Dans le cadre du Sommet mondial Cities for Life pour des villes inclusives, innovantes et résilientes, prévu à Paris le 21 et 22 novembre 2016, et de la conférence Habitat III des Nations Unies, qui se tiendra à Quito entre le 17 et 20 de la même année, les villes de Paris et Medellin, en partenariat avec People for Global Transformation, organisent un débat international en ligne sur les villes inclusives, ouvert à tous les citoyens et les parties intéressées.

lire plus