Et si vous pouviez créer votre propre plateforme d’intelligence collective ? Découvrez Assembl troisième génération !

Co-construire les nouveaux chantiers de développement soutenable à l’Université Paris-Saclay

L’université Paris-Saclay vient de communiquer les résultats de sa consultation « Nos projets de Développement Soutenable » menée fin 2020. Les nombreuses propositions recueillies ont permis d’identifier 59 projets et de les prioriser. 16 d’entre eux vont être mis en chantier dès cette année. 

En septembre dernier, l’Université Paris-Saclay lançait une consultation auprès de ses 48 000 étudiants, 9 000 chercheurs et enseignants-chercheurs, 11 000 personnels techniques et administratifs. L’objectif ? Imaginer collectivement, en mobilisant ses composantes universitaires, établissements composantes et Universités membres associés, des projets visant à mettre en œuvre le développement soutenable à l’université. Des projets inscrits dans les quatre axes de la politique de développement soutenable de l’Université : formation, recherche, sensibilisation, pratiques. Retour sur cette co-construction.

 

Co-construction : méthode et outils

Pour engager massivement les acteurs et prendre en compte les contraintes liées au cadre sanitaire, c’est un dispositif 100% numérique qui a été choisi.  Il a comporté trois étapes : 

  1. Cadrage thématique : dans un premier temps, il s’agissait d’identifier, par l’intelligence collective, les thématiques dans lesquelles le développement soutenable pouvait être traduit en projets. Ceci de manière à tracer le périmètre de l’appel à idées pour la suite de la consultation.
  2. Recherche de solution : à partir des thématiques de la première étape, il s’agissait d’identifier des problématiques concrètes auxquelles apporter des solutions, proposer des idées de projets et en débattre.
  3. Définition des priorités : c’est la phase de vote. Chacun était invité à indiquer ses projets soutenus. Le résultat de ces votes était un paramètre important pour guider l’université dans la priorisation des projets.

Pour recueillir les attentes des contributeurs en termes de thématiques (étape 1), c’est la plateforme de consultation en ligne Assembl Flash de bluenove qui a été utilisée. Une première base de thématiques était proposée dans chacun des quatre axes de la politique Développement Soutenable, sur laquelle les internautes étaient invités à partager leurs préférences, mais nous leur avons également permis de suggérer d’autres thématiques via une question ouverte. L’analyse des réponses reçues a été facilitée par l’algorithme d’analyse sémantique de la plateforme. 

 

page accueil université Saclay

 

Assembl Flash mobilise l’intelligence collective des parties prenantes sous la forme d’un questionnaire incluant des questions fermées et ouvertes. Les réponses sont analysées et classées instantanément, grâce à un algorithme d’analyse sémantique.

page formulaire université Saclay

 

Pour les étapes 2 et 3, c’est la plateforme Assembl qui a été mobilisée. Les espaces de discussion de l’étape 2 ont été structurés suivant les attentes exprimées en phase 1. Ainsi, l’axe « formation » par exemple comportait 4 fils de discussion : la formation académique des étudiants, la formation des personnels, de nouvelles manières de former, autres propositions.

 

solution assembl Saclay

 

La solution Assembl, plateforme de débat, permet de lancer des sujets, d’y réagir, de prioriser des propositions, de co-écrire des textes… Elle dispose d’outils facilitant le travail de synthèse et de co-construction.

retour sur solution assembl Saclay

 

mindmap co-construction

 

 

Pour faciliter le travail d’exploration des idées lors de la phase 2, des synthèses intermédiaires ont été proposées. L’outil de mind-map Mindmeister a été utilisé pour réaliser des synthèses visuelles et interactives des contributions. Chaque idée répertoriée y était associée à un lien permettant d’accéder en un clic à la contribution source dans la plateforme.

 

 

 

Les résultats de la co-construction

 

Etape 1 :

  • 1286 participants
  • 572 propositions pour “quelles autres thématiques”

 

Aperçu des résultats de l’étape 1 pour l’axe « Pratiques ». A gauche, les scores obtenus sur les thématiques proposées. A droite, les nouvelles thématiques identifiées par le « clustering » des réponses à la question ouverte « Quelles autres thématiques faudrait-il ajouter ? ».

Etape 2 :

  • 75 participants
  • 216 messages
  • 330 appréciations
  • 266 idées

Impossible de demander aux internautes de prioriser 266 idées. A l’issue de l’étape 2, un travail de compilation des idées et reformulation en projets a donc été réalisé pour aboutir à un nombre réduit de projets. Les idées proches ont été regroupées. Nous nous sommes efforcés de n’en écarter aucune. Lors de l’étape 1, une partie des internautes avait utilisé le questionnaire sur les thématiques pour formuler des propositions de projets. Ces idées ont également été prises en compte.

Etape 3 :

Pour voter, les participants disposaient de deux types de jetons. 

  • des jetons verts pour les « projets indispensables » par thématique
  • un jeton jaune pour le « projet le plus urgent« , utilisable une seule fois par thématique

 

 

 

Mise en chantier des projets retenus

 

14 projets ont été retenus pour un lancement ou une mise en place dès 2021. Le choix définitif de ces projets basé sur le résultat des votes de la communauté a été effectué par les référents développement soutenable de l’Université Paris-Saclay, des composantes universitaires, établissements-composantes et universités membres-associées accompagnés par le pôle développement soutenable.

Huit projets seront portés par des groupes de travail dont la formation est en cours. Des contributeurs de la consultation seront invités à y prendre part. Six autres projets seront portés par le pôle Développement Soutenable de l’université.

 

Projets retenus pour les groupes de travail :

  • Pour l’axe formation :

1-Un socle de connaissances DS commun à toutes les formations

2-Interactions avec des acteurs engagés

3-Des évènements participatifs (ateliers, hackatons, débats…) 

  • Pour l’axe recherche :

1-Valorisation des déchets issus de la recherche 

  • Pour l’axe pratiques :

1-Un plan mobilités douces 

2-La collecte et le tri sélectif partout 

  • Pour l’axe sensibilisation :

1-Des ateliers de sensibilisation réguliers 

2-Des campagnes de sensibilisation pour les personnels 

 

Les projets suivants, ayant reçu un nombre de suffrages importants lors de la consultation, seront portés par le pôle Développement Soutenable :

1-Un frein à l’artificialisation des sols sur le plateau de Saclay (axe pratiques)

2-Amélioration de la performance énergétique des bâtiments (axe pratiques)

3-Tout doux sur la viande ! (axe pratiques)

4-Des produits locaux dans la restauration (axe pratiques)

5- La microferme maraîchère (axe sensibilisation)

6- Des projets de sciences participatives (axe sensibilisation)

 

Bilan de cette co-construction

 

L’Université Paris-Saclay, avec ses Composantes Universitaires, Etablissements-Composantes et Universités Membres-Associées, est un écosystème en cours de structuration. Pour Jane Lecomte, Vice-Présidente de l’Université en charge du développement soutenable :

« La consultation visait à associer dès le début les personnels et les étudiants à l’élaboration de projets Développement Soutenable mais aussi à faire connaitre les ambitions du pôle au sein de notre écosystème […]. Cet objectif est tout à fait atteint et va nous permettre de créer une véritable dynamique autour des projets qui ont été proposés. L’intérêt d’une consultation, c’est aussi de voir émerger des idées nouvelles et cela a été le cas. La consultation nous a aussi permis de mieux connaitre les priorités des personnels et étudiants en termes de projets et cela a été riche d’enseignements. »

 

Ce projet a été conduit par bluenove et Philippe Bourlitio (Particip&Co).