Et si vous pouviez créer votre propre plateforme d’intelligence collective ? Découvrez Assembl troisième génération !

atelier dexperience

Concevoir et animer votre atelier digital, mode d’emploi !

Les organisations sont confrontées à un enjeu majeur : développer massivement le travail à distance, tout en conservant l’engagement et la cohésion entre les équipes et en favorisant une collaboration efficace. Grâce à un éventail d’outils digitaux et des méthodes adaptées aux besoins de chaque organisation, bluenove accompagne la transformation des acteurs privés et publics vers les pratiques les plus innovantes en termes de co-construction et d’intelligence collective. Aux côtés d’acteurs tels que Citeo, le groupe Crédit Agricole (IFCAM, CACF…), Orange ou encore le CEA, nous avons, au cours de l’année 2020, réalisé plus de 150 ateliers à distance, rassemblant plusieurs dizaines ou centaines de participants, sous différents formats :

  • séminaires de direction et de management
  • formations
  • ateliers de co-construction (d’une feuille de route, d’un programme de transformation, de nouvelles offres…)
  • atelier de créativité

Besoin de concevoir un atelier d’intelligence collective à distance dans votre organisation ? Nous vous partageons les meilleures pratiques de conception et d’animation, testées et approuvées lors de la centaine d’ateliers organisés par bluenove cette année. 

 

 

Animation d’un séminaire pour 160 personnes : l’exemple du CEA 

Bluenove a accompagné une direction du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans l’organisation d’un de ses séminaires annuels, habituellement organisé sur une journée et demi en présentiel. Regroupant 160 collaborateurs, ce séminaire a été digitalisé afin de répondre aux contraintes de la crise sanitaire. Les objectifs principaux sont néanmoins restés inchangés : partager les orientations stratégiques de la direction, renforcer la cohésion interne, travailler ensemble sur des thématiques d’intérêt commun. 

Pour répondre à ce défi, le séminaire a été structuré en 4 étapes successives, chacune durant entre 1h30 et 3h30, avec une alternance de séquences plénières (pour le partage de la stratégie et la problématisation collective) et de séquences en sous groupes de différents formats, afin de permettre des temps de co-construction, de co-décision, et enfin le lancement d’actions collectives.

Malgré la temporalité serrée, le grand nombre de participants et l’absence d’échanges informels possibles dans les séminaires en présentiel, l’expérience a été vécue comme un moment de partage et de découverte, permettant de souder les liens, de créer des synergies et de lancer des plans d’action.

 

Circular Challenge 2020 : l’aventure du bootcamp avec CITEO

Pour la 5ème fois en 2020, bluenove accompagne CITEO, acteur majeur de l’économie circulaire en France, dans la conception et la réalisation du Circular Challenge. Ce programme porté par la direction Innovation de CITEO identifie et accompagne des solutions innovantes et concrètes, que ce soit en France ou à l’international. Il s’appuie sur un concours annuel de start-ups (1 300 projets identifiés, 10 finalistes, 3 prix).

CITEO circular challenge

 

 

Pour les dix finalistes, deux jours de bootcamp ont été organisés, en présence de 20 coachs et 28 experts, afin de les préparer au mieux au jury final qui s’est tenu le 3 décembre dernier. Le contexte sanitaire nous a amené à repenser ce bootcamp en maintenant un fort niveau d’exigence en termes de valeur ajoutée apportée aux entrepreneurs sélectionnés.

 

 

Le passage en digital, quels défis ?

Plusieurs défis se sont présentés à nous pour cet événement digital :

  • Nous devions construire un format accessible pour des participants pas toujours rompus aux pratiques digitales malgré le côté novateur de leurs projets. Nous avons utilisé trois outils pour nous aider : Zoom, Klaxoon et Mentimeter
  • Notre format devait permettre une bonne articulation entre les entrepreneurs et leurs coachs, deux par projets, afin que leurs expertises soient bien mises au service des entrepreneurs
  • Il fallait aussi faire vivre le lien entre les différents projets, le bootcamp étant habituellement un lieu de rencontre entre l’écosystème CITEO et les entrepreneurs sélectionnés pour ces phases finales, ce qui constitue l’une de ses plus grandes valeurs ajoutées
  • Enfin, il a fallu composer avec la contrainte temps. En effet, nous recommandons des temps de connexion limités afin d’éviter une trop grande fatigue des participants sur des formats digitaux, sans toutefois allonger la durée du bootcamp

Digitaliser un événement, c’est avant tout de l’anticipation. Coachs et experts ont ainsi pris du temps en amont du bootcamp afin de préparer leurs contributions. Bien réalisée, la digitalisation promet alors de la performance, parfois plus grande qu’en présentiel. Un grand bravo à eux à tous les finalistes !

 

Expérimentation du design fiction à distance avec le groupe Caisse des Dépôts

design fiction

Au sein du groupe Caisse des dépôts, bluenove a accompagné le nouveau dispositif du Hub des Territoires dans la réalisation d’un atelier ciblant ses partenaires et clients. Ce nouvel espace d’échanges et de développement créé par la Banque des Territoires va proposer plusieurs formats et interactions avec l’écosystème des acteurs territoriaux, privés et publics, afin d’inspirer, partager et concrétiser des projets impactants.

Dans ce cadre, pour nourrir la dimension d’inspiration du Hub des Territoires, nous avons proposé un atelier de design fiction, inspiré de nos méthodologies Bright Mirror by bluenove. En nous concentrant sur une thématique clé, directement impactée par la crise sanitaire : Imaginer nos lieux de vie en 2030. Afin de prototyper des solutions, le design fiction, outil utilisé pour se projeter dans l’avenir et inventer des futurs désirables, peut être convoqué.

Le 30 septembre dernier, nous nous sommes donc retrouvés à une cinquantaine de participants sur Zoom, pour un temps d’inspiration avec Sylvain Grisot, expert de la transition écologique, et l’auteur de science-fiction Ketty Steward. Puis, répartis en sous-salles et armés de nos Google docs, des groupes de 3 à 5 auteurs d’un jour ont imaginé un récit, sous forme libre : une carte postale, une petite annonce, un dialogue, un récit…les imaginaires ont été fertiles ! Plusieurs mises en situation possibles étaient proposées, afin de faciliter l’écriture, autour de quelques grands axes : le travail demain, l’alimentation, l’habitat etc. Ces histoires sont à retrouver sur la plateforme Bright Mirror

Cette expérience unique de prospective et de partage a pu se vivre sereinement à distance, grâce à des outils adaptés, une méthodologie éprouvée, et des participants heureux de lire leur histoire.

 

Devenir un pro de la conception d'ateliers à distance ?
Développez vos compétences et pérennisez de nouvelles manières de travailler dans votre organisation

 

Quels enseignements ?

Dans une démarche d’itération et d’amélioration en continu, nous avons régulièrement pris du recul vis-à-vis de ces formats à l’occasion de partages d’expérience en interne et avec nos clients et partenaires. Ces moments de rétrospective nous ont permis de tirer de riches enseignements de ces diverses expérimentations et de formaliser des guides et des formations aux ateliers virtuels en intelligence collective. 

Nous avons notamment pu tester et renforcer les convictions suivantes : 

  • Pour gagner en engagement et en impact, ces expériences d’intelligence collective doivent idéalement s’inscrire dans un temps plus long que les séquences virtuelles elles-mêmes. À l’aide d’outils virtuels adaptés, nous recommandons d’engager les participants en amont des ateliers via des capsules asynchrones (informatives, consultatives, ludiques,…) et après les ateliers via des restitutions interactives
  • Pour offrir une expérience fluide aux participants, il s’agit de s’adapter au maximum aux usages les plus répandus au sein de l’organisation. Nous avons toujours essayé de choisir les outils et les modalités d’animation les plus compatibles avec le public ciblé. Ainsi, nous avons utilisé plus de 7 outils de visio-conférence différents pour coller aux habitudes de nos clients
  • Il semblerait qu’il n’y ait pas vraiment de limite aux possibilités offertes par les ateliers virtuels : séminaires à 300 participants, prototypage d’objets industriels innovants, écriture à plusieurs mains, vote et convergence à 40, blindtest et même jury de start-ups… 

Et nous avons hâte de continuer à explorer le champ des possibles en inventant de nouveaux formats !

Article co-écrit avec Attaa Ben Elafdil, Antoine Rougier, et Louison Levrard