Antoine Brachet devient coprésident de Démocratie Ouverte

(profession de foi adressée à l’ensemble des membres de Démocratie Ouverte)

Bonjour à tous,

Je n’ai pas encore le plaisir de vous connaître tous.

J’ai néanmoins suivi avec le plus grand intérêt l’évolution de Démocratie Ouverte en tant qu’initiateur d’une civictech un peu particulière : le projet collaboratif Julien Letailleur, qui visait à pousser la candidature d’un candidat virtuel aux élections présidentielles en 2017.

Porte-Voix des citoyens, artefact virtuel, cet avatar expérimental visait à questionner le rapport de l’ego à l’exercice du pouvoir, et à observer comment canaliser la tension entre les aspirations modernes à l’horizontalité et des institutions en place encore très verticales.

J’ai rejoint depuis novembre dernier Bluenove, qui fait partie du cercle des innovations démocratiques, en tant que directeur intelligence collective, afin de contribuer à l’émergence de cette discipline nouvelle qu’est l’intelligence collective massive.

C’est à ce titre que j’ai assisté à ma 1ère AG de Démocratie Ouverte en décembre dernier.

Je suisabsolument convaincu que nous disposons en Europe, et en France notamment, d’un ADN particulier nous permettant de nous positionner comme référent à l’échelle mondiale en matière de démocratie numérique.

C’est pour porter ces sujets que j’ai décidé de poser ma candidature à la co-présidence de DO.

Voici les ambitions clés que j’aimerais porter si vous me confiez cette responsabilité :

#1 : Identifier et promouvoir la CivicTech comme un secteur à part entière au niveau national, notamment en promouvant des actions d’éducation et d’acculturation du secteur public
#2 : Optimiser la capacité de DO à décrypter , vulgariser et promouvoir les meilleures pratiques à l’international en matière d’innovations démocratiques (benchmark des innovations démocratiques avec les pays les plus avancés, et notamment Estonie, Pays Scandinaves, Suisse, Taiwan, etc.)
#3 : Développer la démocratie d’entreprise en cherchant à adapter au monde de l’entreprise les pratiques issues de la CivicTech

Au terme de ce mandat, j’aimerais que nous puissions nous féliciter collectivement des avancées suivantes :

  • Démocratie Ouverte est l’association référente en France en matière d’innovation démocratique, et a tissé des premiers liens avec ses homologues internationaux.
  • Démocratie Ouverte a contribué à élargir l’engagement citoyen sous toutes ses formes, physiques et numériques.
  • Démocratie Ouverte a contribué à diffuser de nouveaux modes de gouvernance et d’action dans les organisations privées impliquant plus largement les collaborateurs.

Bonne journée à tous,

Antoine