Participez à notre consultation citoyenne Médias et citoyens, en partenariat avec 9 médias !

Inscrivez-vous à notre prochain atelier Bright Mirror le 10 décembre 2019, consacré au futur des médias

parlons energies

EDF poursuit sa démarche d’intelligence collective « Parlons Energies »

En janvier 2018, EDF lance « Parlons Énergies », un dialogue avec ses 100 000 collaborateurs pour partager et enrichir sa stratégie. Cette démarche collective inédite a duré six mois, et a abouti à la présentation le 02 juillet d’une synthèse des propositions recueillies au comité exécutif. Ce Comex a d’ailleurs été retransmis en live et, durant plus de 2h30, des décisions stratégiques ont été prises sous les yeux de l’ensemble des salariés.

En lançant une telle démarche de dialogue interne à l’échelle du groupe, Parlons Energies imprime une nouvelle dynamique de transformation pour EDF.

Ce dialogue interne à très grande échelle s’est déroulé via une plateforme numérique, permettant à chacun de s’inscrire, déposer sa contribution et échanger. Parallèlement, 60 rencontres physiques se sont tenues dans une trentaine de lieux, partout en France. En tout, plus de 20 000 salariés ont répondu à l’appel.

« Le partage des connaissances et du savoir-faire entre collaborateurs est essentiel pour développer la performance individuelle, collective et la créativité. Ce sont aussi des éléments indispensables pour innover. Chez EDF, nous avons lancé depuis 2018 « Parlons Énergies », un véritable laboratoire d’intelligence multi-métiers, pour impliquer les salariés d’EDF dans la stratégie de l’entreprise et identifier des solutions nouvelles aux défis de la transition énergétique« , explique Philippe Méchet, directeur Parlons Energies et intelligence collective au sein du Groupe EDF.

De ce « laboratoire » sont nés 20 défis, sur des sujets aussi variés que l’agilité organisationnelle, la politique des données du Groupe ou encore le recyclage et la déconstruction des sites industriels.

En 2019, EDF a décidé d’aller plus loin et a renouvelé sa confiance en bluenove pour l’accompagnement du développement de ce programme d’intelligence collective. Il s’agit du premier accord cadre lancé par une grande entreprise pour bénéficier de capacités d’intelligence collective. bluenove, avec ses différents partenaires (startup, acteurs de la recherche…), fera bénéficier à EDF des méthodes et technologies les plus avancées, afin de permettre l’expression la plus large possible des contributeurs et l’analyse des contributions.

Maxime Barbier, directeur associé chez bluenove, y voit la chance de « créer un partenariat unique et ambitieux entre EDF, leader du secteur de l’énergie, et bluenove, pour mobiliser massivement les salariés et les parties prenantes du groupe dans des démarches stratégiques, de transformation ou de création de nouveaux business ». 

D’ici fin 2019, EDF s’est donné comme objectif de démultiplier la démarche au sein du Groupe : en co-construisant collectivement la raison d’être de l’entreprise (plus de 20 000 contributions ont été recueillies et analysées), en approfondissant certains défis d’avenir (mobilité électrique, compétences de demain…), en déployant une démarche de dialogue au sein de l’activité de production nucléaire et en préparant une grande concertation au sein d’un autre pays du Groupe.

Le prochain défi pour 2020 : ouvrir la démarche aux parties prenantes externes.