Participez à notre consultation citoyenne Médias et citoyens, en partenariat avec 9 médias !

Inscrivez-vous à notre prochain atelier Bright Mirror le 10 décembre 2019, consacré au futur des médias

imagine 2030 engie

Imagine 2030 ENGIE : une conversation stratégique ouverte à 150 000 salariés

En Juin 2018, ENGIE lance une démarche de débat en ligne ouvert à tous les salariés de son groupe : Imagine 2030. En plus de la plateforme, chaque manager a pu organiser des rencontres présentielles avec ses équipes, et chaque salarié a pu interviewer un client pour faire vivre le débat. De Juin à Octobre 2018, la démarche Imagine 2030 a rassemblé en ligne 15 500 participants dans plus de 70 pays, générant près de 30 000 contributions sur la plateforme digitale Assembl, et ce dans 14 langues. Cette démarche inédite pour le groupe a permis d’impliquer les 150 000 collaborateurs d’ENGIE dans la construction de la vision et de la stratégie du Groupe, pour incarner la “Purpose Company” de demain.

Vous projeter dans le futur
Développez vos capacités d’analyse, de planification et d’aide à la décision stratégique

Les ambitions de la démarche « Imagine 2030 »

« Imagine 2030 est un investissement collectif pour notre avenir et pour l’avenir du monde. Construisons un futur qui nous rassemble.” ISABELLE KOCHER

Pour ENGIE, incarner cette raison d’être, comme l’explique Isabelle Kocher, Directrice générale du Groupe, dans une tribune sur Linkedin, c’est faire le choix de la création de valeur à long terme, c’est être à l’avant-garde de la transition énergétique, mais surtout, c’est faire le choix de mener une politique de responsabilité sociale de l’entreprise novatrice et ambitieuse.

La consultation IMAGINE 2030 s’inscrit dans le cadre de cette mission, portée par Isabelle Kocher. L’objectif principal est de nourrir la stratégie du Groupe. En ligne de mire, la création d’une conversation stratégique à 150 000 personnes, en France et à l’international, à travers toutes les entités du Groupe.

La direction a donc la volonté de créer le débat, de permettre à chacun de réagir, d’échanger, de confronter ses idées, ses opinions, ses convictions. Grâce à une conversation riche, un débat animé sur des sujets concrets constituant les enjeux de demain, doit émerger la vision enrichie d’ENGIE.

Le Groupe réinvente ainsi la manière de construire sa stratégie.

Une pratique particulièrement ouverte et collaborative, qui repose sur l’implication de la Direction et des salariés, qui proposent leur vision de l’avenir et des solutions pour la rendre possible. Ils échangent sur les enjeux d’avenir du monde à 2030 et du grand groupe, mettant en action l’intelligence collective avec des directeurs de Business Units et des Ambassadeurs dans tous les métiers et pays.

Le déroulement de la consultation « Imagine 2030 »

Imagine 2030 s’est déroulé en trois étapes.

La première, sur quatre mois, avait pour but de réfléchir à une vision commune du monde et de la vocation du grand groupe en 2030. Ainsi, les collaborateurs étaient invités à se projeter dans l’avenir et se questionner sur les tendances qui feront le monde l’avenir de notre quotidien, de nos modes de travail et de notre planète.

Cette conversation ouverte a permis le débat, l’échange, l’argumentation. La créativité et l’imaginaire ont été particulièrement sollicités afin d’écrire un futur souhaitable. Une partie de la consultation a ainsi été dédiée à l’écriture de nouvelle utopiques : quel quotidien en 2030 ? 600 nouvelles ont été publiées, générant un partage d’idées constructives et poussant l’imaginaire et la projection plus loin que la réflexion classique.

Plus de 9 000 messages ont été partagés lors de cette étape, permettant de dresser un portrait précis de 100 tendances qui feront le monde en 2030. Ces tendances sont perçues par les collaborateurs du Groupe comme étant le socle de la vision d’un monde désiré. Parmi les tendances identifiées : la consommation collaborative, les nouveaux modes de paiement ou encore les modes de travail ouverts avec l’écosystème de l’entreprise.

Parallèlement, les collaborateurs étaient également invités à s’ouvrir et à rencontrer des parties prenantes externes en les interviewant et en relayant leurs propos dans la plateforme. Cette deuxième étape, telle un miroir à la projection des collaborateurs en 2030, a consisté à interroger fournisseurs, clients, et autres partenaires, afin qu’ils partagent à leur tour leur vision du monde en 2030, cette fois-ci en lien direct avec leurs activités et industries. 2 500 interviews ont ainsi été réalisées, permettant d’approfondir les tendances mises au jour et leurs impacts business.

engie imagine 2030

De ces visions complémentaires des tendances à venir, ont émergé 4 grands défis à relever pour atteindre cette vision de 2030, et répondre aux attentes des collaborateurs. Ces derniers ont ainsi été invités à proposer des solutions concrètes pour que ces défis soient relevés.

Plus de 2 000 messages ont été partagés en 2 semaines, recouvrant près de 5 000 solutions concrètes proposées lors de cette dernière étape. Une très large diversité d’idées qui a permis de couvrir toute la chaîne de valeur et les enjeux de diversification du grand groupe, avec une vision à la fois complexe et précise de ce que les collaborateurs souhaitent mettre en œuvre dès aujourd’hui pour assurer la pérennité du groupe.

Ce que retient Solène, membre de l’équipe projet ENGIE, c’est “la qualité du débat : les réponses n’étaient pas vraiment au niveau individuel, mais plutôt à un niveau global, les réponses étaient concrètes, longues et réfléchies”.

Imagine 2030 a généré une mobilisation exceptionnelle au sein du groupe. Illustration avec quelques exemples à l’international.

Imagine 2030 ENGIE infographie

« Imagine 2030 », le bilan

 « Les collaborateurs et parties prenantes ont donné le ton : ni catastrophiste, ni idéaliste, mais résolument positif. Loin de subir le futur, ils envisagent les chemins concrets pour le rendre désirable. Au-delà des idées qui ont émergé, la consultation nous a beaucoup appris sur les désirs et les craintes des participants. Constater que les collaborateurs s’interrogent massivement sur l’impact d’une tendance la rend déterminante à nos yeux »

Gilles Bourgain engie imagine 2030Gilles Bourgain, Strategy Deputy Director et sponsor de la démarche

 

 

 

 

La consultation Imagine 2030, avec 150 000 collaborateurs sollicités, plus de 15 500 participants, 30 000 contributions en 14 langues dans plus de 70 pays, figure parmi les consultations corporate les plus massives à ce jour.

Plus de 100 tendances ont été identifiées, avec 200 idées concrètes et disctinctes… les résultats ont excédé les attentes et ont permis de révéler la valeur de l’intelligence collective massive dans un grand groupe international.

Pour ENGIE, la première force d’Imagine 2030, c’est d’abord la transformation en Purpose Company.

Initier une dynamique nouvelle de construction de la stratégie du Groupe, en étant nourri par les réflexions collectives des collaborateurs à travers le monde, en changeant la manière d’anticiper les orientations du groupe, et en utilisant le collectif comme facteur de légitimité et de confiance dans l’élaboration des chantiers majeurs. C’est une première pour ENGIE, qui correspond à son ambition d’incarner la Purpose Company. C’est également une manière de réinventer l’exercice stratégique, qui se meut alors naturellement en exercice de transformation collective.

imagine 2030 KocherSur LinkedIn le 15 janvier 2019, Isabelle Kocher, Directrice Générale d’Engie, se déclare « impressionnée par toutes les idées, envies et questionnements qui ont émergé » d’Imagine 2030.

 

 

 

 

Pour Nicolas Rolland, directeur de l’Université Engie et sponsor de la démarche, « notre culture d’entreprise s’ouvre et se transforme ! Nous devons continuer à donner à nos collaborateurs l’occasion de s’exprimer sur ces enjeux d’avenir. La forte représentation des tendances sociétales démontre d’ailleurs que nos collaborateurs sont en quête de sens. ENGIE a donc un rôle à jouer pour répondre à leurs attentes en termes de modes de travail et d’éthique des outils digitaux ou de l’intelligence artificielle, etc. »

Manoella, participante de la démarche, confirme : “Imagine 2030 s’est présenté comme une grande opportunité de faire partie de la création de la vision du Groupe pour 2030. Une chance d’être écoutés de manière ouverte, démocratique et accessible, renforçant alors le sentiment d’appartenance, où que nous soyons, quel que soit notre métier.”

Au-delà de l’incarnation de la Purpose Company, la consultation Imagine 2030, a été le révélateur d’une culture interne forte et un engagement fédérateur, dans la droite ligne des Imaginative Builders. Cette communauté rassemble celles et ceux qui veulent mener une action collective puissante afin de redonner à chacun le pouvoir d’agir. La capacité des collaborateurs de se projeter dans le monde à l’horizon 2030, en dehors de leur activité première, démontre une aptitude à se détacher de son quotidien pour aller plus loin et réfléchir de manière plus globale. Cette ouverture, cette réflexion poussée hors de leur zone de confort a permis de démontrer la réalité d’un état d’esprit très positif, constructif et confiant vis-à-vis de l’avenir.

Brian, participant en Grande-Bretagne, partage sa conviction sur la transformation que la démarche Imagine 2030 a enclenché au sein du Groupe :

“Nous transformer en interne pour être l’organisation que l’on souhaite être en 2030 : inclusive, engagée, collaborative, partageant connaissances et expertises pour vraiment faire de ce que nous faisons aujourd’hui (exploiter l’intelligence collective de l’organisation) notre mode opératoire normal”.

Intéressé par Imagine 2030 ? Contactez-nous !