atelier intelligence collective

Management et intelligence collective : comment l’implémenter dans son équipe ?

La bonne organisation et l’efficacité d’une entreprise et de ses collaborateurs passe par le déploiement d’outils de qualité et de stratégies performantes. Face à la concurrence, mettre en place des modes de travail adéquats s’avère être un véritable enjeu. Parmi ceux-là, nous pouvons citer l’intelligence collective qui permet de mobiliser et valoriser les compétences et capacités de réflexion de chaque collaborateur pour atteindre ensemble des résultats ambitieux. Voyons les intérêts concrets de celle-ci pour les équipes comme pour l’entreprise et comment le management peut déployer cette intelligence collective via une formation par exemple.

 

manager qui pratique l'intelligence collective

 

Management et intelligence collective : pour quoi faire ?

 

L’importance de l’intelligence collective 

Dans une entreprise, même si chacun est attelé à ses différentes tâches, il fait partie d’un groupe, d’un tout : son équipe, s’il s’agit d’un pôle précis, et plus globalement, de la société au sein de laquelle il travaille. Aussi, le partage de ses connaissances, de ses compétences, de son expérience… constitue un excellent moyen d’avancer et d’aller plus loin. Ce procédé d’intelligence collective s’avère bénéfique aussi bien pour les équipes que pour l’ensemble de la structure, d’où l’intérêt de la déployer via un management efficace.

Les avantages pour les équipes

Faire part de ses acquis, son savoir-faire, partager son expérience sont des actions qui vont naturellement amener à de l’échange. Nous sommes des êtres par nature sociables et ces échanges vont permettre de faire vivre les équipes en invitant leurs membres à interagir les uns envers les autres. Autre avantage de cette intelligence collective : la valorisation de chacun. Nous disposons tous de qualités et compétences différentes, et les mettre en commun est un excellent moyen de se rendre compte à quel point elles peuvent être utiles à d’autres. Enfin, les membres d’une équipe ou les différentes équipes peuvent apprendre les unes des autres grâce à ces partages de connaissances, faisant de l’intelligence collective une formation indirecte entre collaborateurs.

 

Les avantages pour l’entreprise

Passons à une vision plus globale, celle des bienfaits de l’intelligence collective pour l’entreprise dans sa totalité. La mobilisation des points forts des différents collaborateurs va aider à trouver des solutions à des problèmes plus complexes, faire face à des enjeux plus importants. Bénéficier des aptitudes de chacun et chacune permettra ainsi de se montrer plus innovant, faire preuve de plus de créativité; en d’autres termes, aller plus loin et accélérer la croissance de son entreprise !

Les collaborateurs se sentent plus impliqués, plus valorisés et estimés à leur juste valeur…bref, plus heureux au travail ! L’intelligence collective contribue à motiver ses salariés, ce qui est là aussi un gage d’efficacité et de productivité. Une étude de l’université de Warwick estime d’ailleurs que le bien-être au travail augmenterait la productivité d’environ 12%, ce qui n’est pas négligeable !

 

manager en réunion intelligence collective

 

Management et intelligence collective : comment faire ?

 

Intelligence collective et formation : le rôle du manager

En chef d’orchestre, le manager va permettre de mener les échanges vers une prise de décision. Avant cela, il va avoir pour rôle de sensibiliser à l’importance de l’intelligence collective (ex : via une formation) pour ensuite en faciliter la mise en œuvre.

Il va pour ce faire s’assurer de la cohésion des membres de son équipe pour structurer ces différents échanges et les faire aboutir à quelque chose de concret.

Son rôle majeur sera ainsi de trouver le juste équilibre entre les différents points de vue et opinions et veiller à ne pas créer de tensions. L’important pour le manager est d’opter pour la solution la plus adaptée pour l’entreprise et selon ses valeurs, ses enjeux et la ou les décisions à prendre. Cela passera également par le choix d’un outil d’intelligence collective (ou plusieurs) et de la formation des équipes à ceux-ci.

Les qualités et compétences nécessaires

Déployer ce système d’intelligence collective en tant que manager nécessite certaines qualités ou compétences car savoir mobiliser le potentiel de chacun et orchestrer le tout n’est pas une tâche aisée ! Le manager en charge devra être capable de déléguer facilement et avoir confiance en son équipe (on utilise parfois le terme « lâcher-prise » à ce sujet).

Il est également important de savoir créer une ambiance de travail favorable où chacun se sentira à l’aise pour partager son savoir-faire, son avis, et ses compétences au sein du groupe.

Le manager qui déploiera l’intelligence collective devra aussi savoir faire preuve d’humilité. Bien qu’orchestrant la cohésion de son équipe, il en fait partie et doit montrer qu’il s’intègre à ses collaborateurs et les aide à s’organiser.

Pour autant, il lui faudra une autorité naturelle qui lui permettra justement d’orchestrer le groupe sans passer pour un « petit chef », ce qui nuirait à la cohésion de l’équipe. Il devra se montrer disponible pour répondre aux interrogations du reste de l’équipe. Intelligence collective et formation vont de pair : or, lors d’une formation, il est essentiel de poser des questions et pouvoir obtenir des réponses claires et rapides. Enfin, pour pouvoir former correctement l’équipe à la mise en place de cette intelligence collective, le manager devra savoir donner du sens à ce mode de travail en en rappelant les nombreux avantages et en sachant impliquer chacun des participants.

 

Les actions à mettre en place pour déployer l’intelligence collective en entreprise

Le manager pourra utiliser des outils d’intelligence collective aussi variés que des outils collaboratifs d’entreprise, des conférences, ateliers, documents… La ou les solutions à choisir vont dépendre du type d’entreprise concernée, des outils déjà implémentés, de la taille de la structure ou encore des modes de travail déjà en place au sein des équipes. Déployer l’intelligence collective parmi 10 collaborateurs ne se fera pas de la même façon que si les collaborateurs sont des milliers !