Devenez un pro de la conception et de l’animation d’ateliers à distance ! C’est par ici !

La mise en réseau pour l’avenir – La réalité virtuelle rencontre le Davos nomade à Paris

Lorsque la délégation de SILKROAD 4.0 fera escale en France le jeudi 19 novembre 2020 de 17.00 à 21.00, des leaders d’opinion, des experts en innovation et des PDG se réuniront pour discuter des défis et des opportunités engendrés par la crise du Covid-19. Les invités de l’événement ne se rencontreront pas en personne mais via l’utilisation d’avatars personnalisés dans un environnement virtuel. Jusqu’à présent, il est très peu probable qu’une technologie soit appliquée dans un tel contexte. Cependant, des circonstances extraordinaires exigent des solutions extraordinaires, et cela est rendu possible grâce à la plateforme de réalité virtuelle VirBELA.

S’il est un endroit dans le monde – comme l’histoire nous l’a appris – où les idées révolutionnaires tombent sur un sol fertile, c’est bien Paris, – berceau de la Révolution française, mère du premier mouvement féministe et toile de fond de la Déclaration des droits de l’homme originale.

Cette semaine, la capitale française sera une fois de plus au centre d’un mouvement historique : l’initiative SILKROAD 4.0 avec son « Emerging Tech Tour 2020 ».

Fondé par le pionnier autrichien de la technologie, Philipe Reinisch, le nomade réseau d’incubateurs qui se concentre sur les innovations et les développements durables, fait actuellement le tour de l’Europe en organisant des conférences virtuelles pour les scientifiques, penseurs et entrepreneurs de premier plan dans différents écosystèmes de connaissance et pôles technologiques, dans le but « d’identifier les questions qui méritent d’être posées ». Pour l’avenir de notre société. Et pour l’avenir de notre planète.

Cette série d’événements a été bien accueillie par les médias jusqu’à présent et les réactions aux deux premiers sommets virtuels ont été extrêmement positives. L’un des anciens participants a même qualifié la conférence de « Davos nomade ».

 

 

Nous sommes fiers de dire que les intervenants qui ont confirmé leur participation à la prochaine édition française de la conférence 3D-business-conference rendent justice à cette affirmation.

Le premier est Klaus Beetz, PDG de la Communauté de la connaissance et de l’innovation EIT Manufacturing basée à Paris – une sous-branche de l’Institut européen d’innovation et de technologie. M. Beetz parlera de « L’avenir de la fabrication » et de la manière dont la numérisation du secteur industriel conduira à une omniprésence de produits hautement personnalisables dans les années à venir.

Ensuite, Jacques Attali (écrivain, futurologue et président de la Fondation Positiv Planet), icône française, philosophe culturel et économiste chevronné, discutera des raisons pour lesquelles la Corée du Sud a été le seul pays à réussir à surmonter la première vague de la crise de la Covid-19 en développant ce que M. Attali a appelé « l’économie de la vie ».

Le troisième et dernier conférencier de la soirée sera Frank Escoubes, co-président de la société française bluenove. Son intervention portera sur la question suivante : « Comment la puissance de l’intelligence collective basée sur l’IA peut être utilisée pour réinventer la démocratie participative ».

Avec un programme aussi passionnant, les sujets à aborder pendant les pauses ne manquent pas.

 

 

A propos

 

Quelle est la différence significative, et donc cruciale, de la série « Emerging Tech Tour 2020 » de SILKROAD 4.0 sur les réseaux d’entreprises?

 

Elle se déroule sur un campus virtuel. M. Reinisch, qui s’occupe de grands déploiements de l’IdO et de projets pilotes prestigieux tels que la gestion de la cybersécurité des véhicules autonomes dans les transports publics avec sa société Boteillier, a loué à cet effet un espace 3D dédié fourni par la start-up américaine de logiciels VirBELA.

Il est équipé de plusieurs salles de conférence, d’un auditorium et de divers espaces pour des discussions informelles. Des écrans géants sont mis à la disposition des orateurs principaux pour qu’ils puissent présenter leurs exposés et le public est réparti autour de tables et de chaises. Si l’on découvre des partenaires particulièrement intéressants à discuter pendant l’événement, on peut les approcher et explorer des coopérations possibles. Tout fonctionne comme dans la vie réelle.

Cela est rendu possible par l’utilisation d’avatars personnalisés, couramment utilisés dans les jeux en ligne populaires tels que « Second Life » ou « Fortnite ». Dans des environnements commerciaux respectables, ce type de technologie n’a pas encore été utilisé, du moins en Europe. Mais la nécessité est la mère de l’invention.

Les journalistes intéressés du monde entier sont invités à se joindre à l’événement et à prendre part à cette conférence en ligne.

 

Citations des orateurs principaux de l’événement parisien

 

Klaus Beetz, directeur général de EIT Manufacturing ASBL

« Notre objectif est de faire en sorte que l’innovation manufacturière soit menée par l’Europe. L’Europe a toujours été la patrie de l’industrie et un pionnier de l’innovation industrielle, y compris de l’industrie 4.0. L’industrie manufacturière est un élément essentiel de l’économie européenne. Elle est essentielle pour la transition vers une économie sans carbone et le « Green Deal » européen. L’industrie manufacturière est plus importante que jamais »

 

Jacques Attali, écrivain, futurologue et président de la fondation Positive Planet.

« Dans le contexte de la crise du covid-19, les démocraties ont remis en cause leurs modèles et ont été mises en danger par des illusions de gestion non démocratique. Cependant, le seul pays qui a réussi à surmonter la première vague de contamination, la Corée du Sud, a appliqué des mesures pour développer ce que j’appelle l’économie de la vie. Il est essentiel que les dirigeants politiques, sociaux et surtout technologiques et les ingénieurs pensent à l’avenir des technologies et des innovations, afin de façonner les secteurs positifs de demain, vers l’altruisme et vers les générations futures »

 

Frank Escoubes, co-président de la société française bluenove.

« La démocratie traverse une période chaotique : polarisation extrême des sociétés, crise sanitaire du Covid-19. la gestion, la liberté d’expression menacée, etc. Nous pouvons (et devons) inventer une forme de démocratie véritablement inclusive en mobilisant et en consultant les citoyens plus fréquemment et plus massivement : la démocratie est avant tout un exercice narratif. En concevant de nouveaux modes de délibération avec les citoyens : la démocratie commence dans la conversation. Et en transformant radicalement la façon dont les citoyens votent et décident »